Abattoir 5

Billy Pilgrim a le pouvoir de voyager dans le temps et de mener plusieurs existences à la foi. Il se trouve dans une bulle de verre, sur la planète Tralfamadore. Mais il est, en même temps, en février 1945, au fond d’un abattoir de Dresde sous le plus terrible bombardement aérien de la Seconde Guerre mondiale. Le futur de Billy Pélerin fait partie de son passé et il lui reste encore à vivre les événements dont il gardait déjà le souvenir…

 

Adaptation cinématographique d’un roman de Kurt Vonnegut. Prix du jury à Cannes en 1972, « Abattoir 5 » est un chef d’oeuvre injustement oublié. Empruntant aux codes du film de guerre, se transformant au fur et à mesure en satire de la classe moyenne américaine, le film tient son originalité de ses rebondissements fantastiques qui donnent une profondeur existentielle à son propos ainsi qu’une certaine bizarrerie unique en son genre à l’ensemble.

 

Avec ses découpages et recollages de tranches d’existences, « Abattoir 5 » s’amuse à perdre le spectateur dans un labyrinthe étrange qui ne se départit jamais de son ton ludique, d’une certaine forme de légèreté à l’image de la musique aérienne de Bach interprétée par Glenn Gould qui compose l’essentiel de la bande originale du film.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :