Paranoid park

A Portland, Oregon, Alex, 16 ans, est un jeune type normal, féru de skate, qui fréquente avec envie le Burnside skatepark de Portland. Il provoque un terrible accident. Le film le suit dans sa vie après cet accident, qui se poursuit, entre skate, école, jeunes amours, parents, police, potes, …

« Paranoid park », dernier volet de la trilogie adolescente de Gus Van Sant, traite le spectateur avec respect, et l’emmène dans une zone étrange où morale et beauté formelle se contaminent dans un doux malaise. Grâce à la photographie magnifique de Ch. Doyle (directeur de la photo pour Wong Kar-Wai), et à une bande son exceptionnelle, on verra aussi un excellent film sur le skate au coeur du skatepark mythique Burnside de Portland, qui fut construit et agrandi par les skateurs eux-mêmes, exemple originel de la pratique de l’auto-construction en matière de skate.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :